Rachat de crédit : comment s’y prendre au mieux ? 

Rachat de crédit

Pour pouvoir réaliser certains projets, vous serez très souvent dans l’obligation de recourir à un prêt. Toutefois, entre crédit immobilier, prêt personnel et crédit à la consommation, le montant des mensualités peut rapidement grimper. Dans cette situation, le rachat de crédit peut être une solution profitable. Quels sont alors ses atouts et comment procéder ?

Pourquoi faire un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit présente plusieurs avantages pour l’emprunteur :

Réduire les mensualités

En regroupant les emprunts en un seul, vous baisserez les mensualités à verser par la même occasion. En effet, comme il n’y aura plus qu’un seul emprunt et le montant des mensualités devra être renégocié en fonction de votre budget. Votre capacité d’endettement sera alors reconsidérée. Dans la plupart des cas, la réduction du montant peut atteindre 60%, ce qui permettra à l’emprunteur d’augmenter son pouvoir d’achat. Réduire les mensualités peut se faire de deux façons :

  • En réduisant le taux d’intérêt ou de l’assurance emprunteur
  • En allongeant la durée du remboursement.

Réduire les risques de surendettement

Le surendettement se produit lorsqu’il n’y a plus d’équilibre entre les rentrées et les sorties d’argent. Pour cause, une personne peut se retrouver dans l’incapacité à payer ses dettes. En optant pour le rachat de crédit, elle se met à l’abri de cette situation.

Simplification de gestion et transparence

Souscrire à un nouveau crédit peut être frustrant pour les emprunteurs. De plus, il devient plus compliqué de calculer le montant de ses remboursements. En regroupant les crédits, non seulement, il gagne en clarté, mais en plus, il pourra plus facilement gérer ses nouveaux projets.

Définition

Le rachat de crédit, aussi appelé rachat de prêt ou regroupement de crédits est, comme son nom l’indique, consiste à refinancer différents crédits en cours, grâce à un nouveau prêt unique. Il peut s’agir de tous les types de crédits, comme :

  • Le prêt immobilier
  • Les prêts à la consommation
  • Le crédit auto
  • Le crédit hypothécaire…

Bien entendu, ils sont contractés auprès de différents organismes prêteurs. Aussi, pour bénéficier des avantages du rachat de prêt, il faut généralement changer d’établissement de crédit. Par contre, la renégociation se fait au sein de votre banque même. Elle devra alors examiner votre dossier pour revoir le montant et la durée de vos mensualités sur un prêt que vous avez contracté au préalable.

calcul Rachat de crédit

Comment faire ?

Comme énoncé plus haut, c’est la banque qui a octroyé les emprunts précédents, qui se charge du rachat de crédit. La demande s’effectue alors en ligne, par courrier postal ou par téléphone. Si l’organisme prêteur est intéressé, il contacte l’emprunteur pour lui réclamer quelques documents justificatifs utiles à l’analyse de sa situation :

  • Les tableaux d’amortissement des prêts en cours
  • Les pièces qui justifient les revenus fixes du ménage
  • Un justificatif de domicile

Si le souscripteur est éligible aux yeux de la banque, elle lui enverra une offre de rachat de crédit avec toutes les conditions. Une fois que le contrat est signé, la banque rembourse tous les prêts en cours qui, le plus souvent, donnent lieu à des pénalités. Tous les contrats seront alors résiliés, ce qui aboutira à un tout nouveau, avec un autre taux et une autre durée de remboursement.

Les autres solutions

Certes, réduire le taux d’endettement par le rachat de crédit peut être une solution pratique, mais c’est aussi une option coûteuse. En fonction de la situation, d’autres alternatives peuvent ainsi être envisageables pour les emprunteurs :

Vendre un bien

Si les remboursements mensuels deviennent trop élevés, vous pouvez songer à vendre un bien immobilier ou une voiture. Cette solution vous permettra de rembourser les mensualités, sans pénalités.

Négocier un rééchelonnement

Si vous faites face à une situation délicate, telle qu’une perte d’emploi, vous pouvez négocier des délais supplémentaires à vos créanciers. En effet, le rééchelonnement d’une dette est envisageable dans certains cas, comme avec les services du Fisc.

Faire jouer les assurances

En cas d’invalidité ou de perte d’emploi, il est possible de demander à l’un ou à plusieurs des établissements bancaires de suspendre les mensualités pendant une certaine période. Pour cela, il faut revoir les contrats d’assurance souscrits successivement auprès des emprunteurs.

Solliciter la famille son employeur

Il est également possible de faire appel à la famille pour aider à payer une échéance. Sinon, vous pouvez aussi demander un acompte sur salaire à votre employeur, qui permettra de rembourser les mensualités. Un déblocage de la participation peut aussi être demandé dans des cas ponctuels (cessation de contrat, invalidité, décès du conjoint…).

credit

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn