Quels sont les différents types d’actions ?

Sommaire

Il est courant de constater des personnes léguées une part de leurs entreprises (actions). Cet échange se fait pour financer une dette. Toutefois, il est important de connaître les différentes actions qui ont été acquises. Découvrez à travers ce guide les différents types d’actions qui existent.

 

Les actions au porteur

 

Ce type d’actions est la plus classique de toutes les actions. Il constitue 99 % de l’achat d’action coté en bourse. En effet, seul l’intermédiaire financier est habilité à connaître l’actionnaire en question. En d’autres termes, ce dernier peut être connu de sa banque ou de son courtier. Dans le cas où il se produirait une infraction au code des marchés de finances, l’intermédiaire peut révéler des informations qui identifient les malfaiteurs.

 

Les actions nominatives

 

Ici, l’identité de l’actionnaire est révélée de sorte qu’il soit mentionné parmi les actionnaires de la société. Pour ce faire, on distingue deux types de nominatifs : le nominatif pur et l’administré. Avec le nominatif pur, les actions sont conservées par l’entreprise. En revanche, avec le nominatif administré, l’intermédiaire financier n’est nul autre que le dépositaire des titres. 

La forme normative dans ce sens permet de tirer profit sur les autres actionnaires. À ce sujet, on peut ressortir :

  • les informations relatives aux finances ;
  • les profits incluant des primes de fidélités ;
  • les absences de droit de garde.

Les actions ordinaires

 

Cette action est relative aux titres de propriété de l’entreprise qui fournit des dividendes. Elle procure à leur possesseur le droit de voter au cours des assemblées. Outre cela, elle octroie au possesseur des droits économiques. Autrement dit, la participation aux bénéfices dans la même proportion dont ils participent au capital de l’entreprise.

 

Les actions privilégiées

 

Elles procurent à son possesseur une attribution de surplus. Cette dernière s’applique par rapport aux actions ordinaires. Cependant, le possesseur ne détient pas le droit de vote. Compte tenu de ces caractéristiques, ce dernier est perçu comme un hybride entre une action et une obligation.

 

Les actions d’apport

 

En effet, il revient au commissaire aux comptes d’estimer cette action. Ce qui distingue celle-ci des autres est qu’elle est émise après l’acceptation de la résolution confirmant l’apport qu’elle rémunère. Il est donc possible que l’apport soit matériel ou immatériel.

 

Les actions de numéraire

 

En vérité, les actions de numéraires sont les opposés des actions d’apport. Elles financent les apports en numéraire émis après l’incorporation au capital des réserves, de bénéfices d’émission. Bien d’autres types d’actions sont disponibles comme les actions à dividende prioritaire, les actions à droit de vote double, les actions de priorité et les actions de jouissance.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Table des matières