13 avril 2024, 22:39 PM

Obligations Yankee, avantages et comparaison avec les euro-obligations

Les obligations Yankee sont des obligations émises et négociées aux États-Unis par des entités étrangères. Elles sont négociées et libellées en dollars américains. Les obligations yankee sont enregistrées et contrôlées par la Securities & Exchange Commission (SEC). Ces obligations sont généralement émises par des banques, des sociétés et des gouvernements étrangers. Ces obligations sont notées par des agences de notation de la dette et leurs taux d’intérêt sont déterminés par leurs notations.

Les entités étrangères émettent généralement des obligations Yankee lorsque les taux d’intérêt américains sont bas, de cette manière, elles peuvent emprunter des fonds à un taux moins cher que si elles émettaient les obligations dans leur propre pays. 

 

Avantages des obligations yankee pour l’investisseur

 

Rendement plus élevé que les obligations nationales

Les obligations yankee offrent généralement des rendements plus élevés que les obligations américaines de notation similaire. Cela donne à l’investisseur un avantage pour obtenir des rendements plus élevés sur leurs investissements.

 

Aides à la diversification du portefeuille obligataire

Les obligations Yankee fournissent également un élément de diversification des actifs au sein du portefeuille obligataire. En effet, la performance de ces obligations ne dépend pas de la performance de l’économie américaine, leur prix et leur valeur n’évoluera pas toujours dans la même direction que les obligations américaines. Donc, même lorsque l’économie américaine est en baisse ou ne montre pas de signes de croissance, les obligations Yankee peuvent générer un retour décent sur les investissements.

 

Aides à l’investissement dans les marchés émergents

Les obligations Yankee aident également les investisseurs à investir dans les marchés en dehors des États-Unis. Par exemple, investir dans une obligation Yankee d’un marché émergent permettra à l’investisseur d’exploiter l’histoire de la croissance de ce marché émergent (pays en développement).

 

Protège les investisseurs du risque de change

Investir dans les instruments d’autres pays en monnaie nationale est toujours avantageux pour les investisseurs. Si un investisseur investit dans une devise étrangère, il devra éventuellement convertir le produit de cet investissement en dollars américains. Le risque de fluctuation de la devise est inhérent à de tels investissements. Les obligations Yankee étant libellées en dollars américains, ce risque devient négligeable pour les investisseurs.

 

Avantage de la liquidité du marché

Les obligations Yankee sont activement négociées par un grand nombre d’investisseurs sur le marché américain de la dette étrangère. Cela assure la liquidité du marché primaire et du marché secondaire, ce qui constitue un avantage majeur pour les investisseurs.

 

Bénéfices des obligations Yankee pour l’émetteur

 

Entrée et accès au marché

L’émission d’obligations Yankee permet aux emprunteurs d’accéder à l’un des marchés de capitaux les plus importants et les plus sophistiqués au monde. Même si l’enregistrement initial auprès de la SEC est un processus long et pénible, une fois enregistré, les avantages sont multiples. Une fois enregistrée, l’entité étrangère peut avoir accès à un large éventail de marchés de capitaux américains.

 

Réduction des coûts

Le marché obligataire yankee peut fréquemment fournir des fonds à un coût inférieur à ceux disponibles ailleurs. Bien que le coût initial d’entrée sur le marché soit plus élevé, les taux d’intérêt sont comparativement plus bas par rapport aux euro-obligations.

 

Longueur de la maturité

Les émetteurs peuvent émettre des obligations Yankee d’une maturité allant jusqu’à 25 ans, alors que la maturité la plus longue pouvant être obtenue pour les euro-obligations est de 15 ans. En raison des échéances plus longues, les émetteurs peuvent avoir accès à des capitaux d’emprunt durables, ce qui rend les obligations Yankee très attrayantes.

 

Contraintes de marché inférieures

En dehors des États-Unis, les marchés obligataires publics nationaux n’ont pas été une source majeure de financement. Par exemple, avant 1980, il était interdit aux entreprises japonaises de lever des fonds sur les marchés publics nationaux. Jusqu’à très récemment, les entreprises japonaises étaient encore confrontées à de nombreuses contraintes en matière d’émission d’obligations publiques. Le marché des obligations yankees offre aux entreprises non américaines un moyen de lever des dettes publiques qui n’est souvent pas disponible sur leur propre marché national.

 

Yankee Bonds vs Eurobonds 

 

Les gens sont souvent confus entre les obligations Yankee et les Eurobonds. Il est plus facile de comprendre les obligations Yankee si cette confusion est supprimée. Contrairement aux obligations Yankee qui sont des obligations du marché étranger américain, les Eurobonds sont un phénomène mondial. Un novice peut confondre les euro-obligations avec les obligations émises en “euros”, il s’agit en fait d’une idée fausse qui vient du nom. En réalité, les euro-obligations peuvent être émises dans n’importe quelle devise. L’euro-obligation est une obligation émise dans une monnaie autre que la monnaie du pays dans lequel elle est émise Par exemple, une obligation en euro sterling est une obligation pour emprunter des livres sterling en dehors de l’Allemagne ou disons qu’une MNC américaine peut émettre une obligation en eurodollars en Grande-Bretagne.

 

Yankee Bonds : Un bon investissement?

 

Même si les obligations Yankee avec leurs rendements plus élevés semblent très tentantes pour les investisseurs, il est nécessaire de réaliser qu’elles comportent leurs propres risques. Tout d’abord, les obligations yankees sont affectées par l’économie de leur pays d’origine. Ainsi, si l’économie du pays d’origine est chancelante, les rendements s’effondreront. Il est important pour les investisseurs de choisir des obligations Yankee appropriées, qui sont émises par des entités de nombreux pays, de la Grande-Bretagne au Mexique en passant par l’Inde. Il est également bon de noter que même si les obligations Yankee éliminent le risque de change direct pour l’investisseur, celui-ci est toujours indirectement affecté par le risque de change. Cela est dû au fait que l’entité qui a émis les obligations emprunte en dollars américains mais gagne dans sa monnaie nationale, donc si la monnaie nationale se déprécie, cela affectera la valorisation des obligations Yankee.

Facebook
Twitter
LinkedIn