Il y a un temps pour tout. Un jour, vous êtes au sommet de votre art d’être un entrepreneur et de diriger votre entreprise. Le lendemain, c’est déjà l’heure de votre retraite. La retraite ne doit pas vous arrêter ou entraver votre progression. Avec certaines préparations en place, vous pouvez encore maximiser votre temps même si vous êtes déjà à la retraite.

Si vous prévoyez de prendre votre retraite (faites votre simulation perp ) bientôt, voici un guide pour vous assurer que vous êtes en avance sur le jeu.

 

1. Planification successorale

Lorsque vous prenez votre retraite, la planification à l’avance comprend la planification successorale. La planification successorale est le processus d’exécution de papiers et de documents en prévision d’une incapacité. Cela vous permettra de vous assurer que vos biens seront légués aux bonnes personnes. Vous pouvez attribuer votre maison, vos actions, vos tableaux, vos liquidités et même vos dettes à des personnes précises. Au cas où il vous arriverait quelque chose, vous aurez la tranquillité d’esprit de savoir que vos biens et vos actifs – voir amundi ee – iront aux personnes à qui vous les avez assignés.

Un autre avantage de la planification successorale est qu’elle permet d’alléger les droits de succession sur les épaules de vos héritiers. Les droits de succession pouvant être un peu lourds, la planification successorale sera également utile pour les personnes que vous laissez derrière vous. Pour établir votre plan successoral, vous aurez généralement besoin de l’aide d’un avocat expérimenté en droit successoral. 

 

2. Planification de la succession

Votre entreprise ne doit pas nécessairement disparaître lorsque vous prenez votre retraite. En tant qu’entrepreneur, la planification de la succession est essentielle pour s’assurer que votre entreprise sera toujours opérationnelle même si vous ne la dirigez plus ou n’y travaillez plus. Élaborez une stratégie pour passer le flambeau à un membre de la famille ou à un agent fiable et digne de confiance. En faisant cela, vous assurerez la continuité même si vous partez à la retraite.

La planification de la succession ne se fait pas du jour au lendemain. Vous devez vous asseoir dessus et réfléchir à qui peut prendre votre place. Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur les bonnes personnes, vous devez établir un plan (voir notre article sur per ) pour préparer ces personnes aux postes qu’elles occuperont à l’avenir. Pour celui qui va prendre votre place, vous devrez peut-être faire du mentorat et de l’orientation directs. Commencez à revoir vos plans et faites les changements organisationnels nécessaires pour votre planification de la succession dès que possible.

 

3. Épargne et investissements

Une autre question que vous devez mettre en place est un montant adéquat d’épargne. En règle générale, il est préférable de conserver un pourcentage équivalent à la différence entre votre âge et 100. Par exemple, si vous avez 40 ans, il est fortement recommandé de conserver 60 % de vos revenus sous forme d’épargne à la banque. Ensuite, fixez un montant objectif dont vous aurez besoin à la retraite.

En plus d’avoir suffisamment d’épargne, vous devez également investir votre argent avant de prendre votre retraite. En raison de l’inflation, la valeur de l’argent a tendance à diminuer. Pour contrer ce phénomène, vous devez investir votre argent dans des actions, des obligations ou des biens immobiliers. Ces canaux d’investissement peuvent vous procurer un revenu passif lorsque vous ne travaillez plus. Les actions peuvent vous procurer des revenus passifs sous forme de dividendes. D’autre part, vous pouvez louer ou mettre en location des biens immobiliers et gagner les revenus locatifs que vous recevez de vos locataires.

 

4. Pension

N’oubliez pas que lorsque vous êtes à la retraite, vous êtes également au chômage. C’est là que votre pension entre en jeu. Les prestations de retraite par le biais des pensions peuvent être votre source de revenu après votre retraite. Votre pension est ce que vous pouvez utiliser pour payer vos frais de subsistance mensuels. C’est pourquoi vous devez faire les préparatifs nécessaires pour votre pension également.

 

5. Assurance maladie

Comme on dit, la santé est une richesse. Lorsque vous vieillissez, il est plus facile pour vous de rencontrer des maladies et des complications inattendues. Sans une source de revenu stable, les factures d’hôpital peuvent être un peu lourdes pour vous lorsque vous êtes déjà à la retraite. Pour vous y préparer, vous devriez également souscrire une assurance maladie pour vous-même bien avant de décider de profiter de votre retraite.

L’assurance maladie est très différente de l’assurance vie. Ce type d’assurance couvre vos frais d’hospitalisation. Lorsque vous êtes jeune, les primes que vous devez payer pour l’assurance maladie sont moins chères. Donc, plus tôt vous en souscrivez une, mieux c’est.

 

En conclusion

Après avoir été un entrepreneur à succès, la prochaine étape de la vie est la retraite. Même si vous aimez votre travail d’entrepreneur, il y a toujours une fin aux choses. Commencez votre retraite en force. Mettez en place vos plans de succession et d’héritage, de sorte que le moment venu, vous disposerez de finances robustes qui pourront toujours vous soutenir même si vous ne dirigez plus d’entreprise.