POURQUOI FAIRE CONFIANCE À UNE AGENCE ?

Sommaire

S’adresser à un professionnel « encarté » permet aux particuliers de s’assurer de la sécurité de la transaction pour vendre ou pour acheter un bien immobilier.

 

Que ce soit pour vendre ou pour acheter, s’embarquer dans une transaction en solo n’est pas sans risques

 

DES MÉTIERS COMPLEXES 

Les métiers de l’immobilier sont devenus complexes au fil des réformes, ne serait-ce que par le volumineux dossier de diagnostic technique. Les personnes faisant appel à une agence immobilière bénéficient de précautions juridiques, telle que le droit de rétractation, qui les protègent des litiges pouvant compromettre la transaction. Certes, il est tentant de vouloir économiser sur les frais d’agence mais les professionnels sont davantage au fait du prix du marché d’un bien, selon ses caractéristiques et son environnement, et ils offrent une sécurité sur la transaction. Qui dit sécurité implique garantie professionnelle, devoir de contrôles et de conseils.

 

GARANTIES PROTECTRICES 

La profession d’agent immobilier, pour toute opération d’achat, de vente, de locations de maisons, d’appartements, de fonds de commerce et de terrains est encadrée et les agents ont obligation de se former régulièrement aux nouvelles règles. Ils sont notamment tenus de détenir une carte professionnelle pour procéder aux transactions ou à la gestion immobilière. L’accès à la carte professionnelle est subordonné à l’obtention d’un diplôme d’études supérieures. L’agent immobilier doit aussi souscrire à l’assurance de Responsabilité Civile Professionnelle qui couvre les conséquences financières résultantes, par exemple, d’erreurs, d’omissions, ou de la découverte de vices cachés. Il doit être également titulaire d’une garantie financière dont le montant et le nom de l’organisme de garantie doivent être affichés et visibles depuis la vitrine ou en franchissant la porte de l’agence. Cette garantie est destinée à assurer aux acquéreurs la restitution des versements effectués à titre d’acompte, autrement dit, de garantir les sommes conservées pour des tiers.

 

CONTRÔLE ET CONSEIL 

Si ces différents dispositifs concourent à protéger les personnes qui font appel à un agent immobilier, celui-ci exerce une mission de contrôle. En vertu du devoir d’information du vendeur, l’agent immobilier doit vérifier le titre de propriété du vendeur, l’état des servitudes , l’informer sur les diagnostics obligatoires, et contrôler tous les éléments tels que les règles d’urbanisme applicables. Il a aussi un devoir de conseil. Ainsi, une analyse préalable des besoins du candidat acquéreur est une première approche pour l’orienter dans ses choix avant de sélectionner des biens qui coïncident avec son profil et ses capacités financières. S’attacher les services d’un professionnel a évidemment un coût, toujours négociable. Ce dernier, aguerri au processus de la transaction, vous fera gagner du temps et, par-delà, de l’argent.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Table des matières