Les banques d’investissement, un nouveau cap dans la stratégie de localisation

Sommaire

 

Le paysage financier mondial d’aujourd’hui présente aux banques d’investissement des défis en constante évolution à travers les pressions du marché et les exigences réglementaires. Tout en s’efforçant de rester compétitives, les banques d’investissement continuent de simplifier leurs modèles économiques, tout en identifiant l’ensemble optimal de flux de revenus. L’une des questions clés que les banques d’investissement devront se poser sera de savoir où avoir une présence géographique, ainsi que le degré de consolidation et de diversification opérationnelles dans ces lieux.

 

Les facteurs à prendre en compte

 

Les moteurs internes 

Création de revenus. Rester à proximité géographique de clients potentiels, tout en étant présent sur des marchés où la densité de richesse et l’activité de fusions et acquisitions sont élevées. 

Réduction des coûts. Décider des fonctions à délocaliser, rationaliser les lignes d’activité et les classes d’actifs et restructurer les entités juridiques. 

Efficacité organisationnelle. Adopter la main-d’œuvre numérique, être stratégique quant aux capacités à augmenter ou à remplacer.

 

Les moteurs externes

Facteurs macroéconomiques et géopolitiques. Soyez attentif aux changements du PIB, aux taux d’intérêt locaux, aux fluctuations des taux de change et aux développements politiques tels que le Brexit. 

Obligations réglementaires. Tenez compte des lois locales exigeant que les entreprises conservent leurs actifs sur place. 

Avantages fiscaux et juridiques. Recherchez des lieux dotés de règles et de lois offrant des incitations. La Suisse, Dubaï et le New Jersey sont quelques-uns des lieux offrant des avantages particuliers aux banques d’investissement.

Avec ces moteurs internes et externes à l’esprit, les banques d’investissement peuvent mettre en place leur vision et leurs objectifs pour une stratégie de localisation. Afin de tracer une voie durable, les banques doivent aligner leur plan de présence géographique sur les objectifs stratégiques des modèles opérationnels de leur organisation. Le renforcement de la notoriété de la marque et la sensibilité aux cultures locales font partie des facteurs du modèle opérationnel à prendre en compte.

 

Puis, les banques d’investissement devraient choisir les hubs de services financiers de taille adéquate pour leurs opérations. Si les hubs mondiaux sont optimaux pour les activités génératrices de revenus et les processus de gestion générale, les hubs régionaux offrent une masse critique dans certains domaines d’expertise. Les banques d’investissement doivent soigneusement peser le pour et le contre de chaque type de hub avant de prendre des décisions géographiques.

En plus de choisir la bonne géographie, les banques d’investissement doivent tenir compte des facteurs de marché en jeu à chaque endroit. Chaque marché présentera une maturité et une durabilité différentes. Sur certains marchés, il peut y avoir des barrières à l’entrée pour les sociétés étrangères. D’autres marchés peuvent être à court d’un vivier de talents locaux.

En alignant leur stratégie d’implantation sur leur modèle opérationnel et en choisissant judicieusement les emplacements et les marchés, les banques d’investissement seraient en mesure de satisfaire les aspirations des entreprises et de résister aux changements des facteurs externes.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Table des matières