13 avril 2024, 21:24 PM

Le financement participatif pour un investissement écologique

À l’heure actuelle, de nombreux projets écologiques et favorables à la croissance verte peuvent se concrétiser grâce au financement participatif. De plus en plus de plateformes spécialisées contribuent au développement durable à partir de l’investissement participatif. Le potentiel de ce type de démarche est tel que la loi a favorisé son expansion pour accroître la transition énergétique en faveur de l’environnement.

 

La notion de financement participatif

 

Il n’y a aucune définition juridique pour traduire la notion de financement participatif. La plupart du temps, ce système est considéré comme une allocation de fonds liée à un projet particulier. Il se base surtout sur une capacité à mobiliser une communauté afin de récolter une somme importante d’argent le plus simplement et le plus rapidement possible. Il s’effectue à travers les plateformes de financement participatif en ligne. Il apparaît ainsi comme une source de financement complémentaire aux systèmes de financement classique. Les projets financés peuvent toucher à tous les domaines : social, culturel, artistique… 

 

Les divers modes de financement participatif

 

Le financement participatif, comme indiqué sur LUMO, regroupe des acteurs et des marchés extrêmement variés. Il réunit également des fonctionnements et des objectifs radicalement différents. La distinction entre les différentes plateformes s’effectue principalement en fonction de leurs types de financement :

  • le prêt avec ou sans intérêt qui représente l’un des plus gros volumes qu’il est possible de récolter en financement participatif ;
  • le don qui peut être associé ou non moyennant un contre-don symbolique qui peut concerner d’importantes sommes d’argent. Ce système de financement participatif réunit souvent un nombre très élevé de petits donateurs et c’est ce qui fait sa force ;
  • l’investissement en titre qui peut prendre la forme de redevances, d’actions ou d’obligations.

Le financement participatif responsable et écologique

 

Un pictogramme ou un macaron permet de reconnaître facilement les plateformes de financement participatif responsable. Pour que les personnes intéressées puissent soutenir les projets favorables à la transition énergétique, le ministère a pris des mesures. 

 

Le label « financement participatif de la croissance verte »

Cet outil est essentiel pour identifier les projets relatifs à l’économie verte. L’objectif de ce type de financement est divers :

  • garantir la transparence du projet ;
  • valoriser le financement de projet en faveur de l’écologie et de la transition énergétique ;
  • fournir des informations concernant la qualité environnementale d’un projet.

Montant d’un financement participatif

Le label réservé au financement participatif responsable et durable concerne toutes les formes de financement existant. Il vise principalement les projets hébergés sur des plateformes de financement participatif. Le montant de celui-ci peut être :

  • supérieur à 15 000 euros qui requièrent une mesure de contribution positive relative au projet favorable à la transition énergétique ;
  • inférieur à 15 000 euros. Dans ce cas, il doit inclure les impacts du projet sur l’environnement.

Afin qu’un projet puisse obtenir le label vert, il doit concerner une activité verte, durable et responsable. Toutes les informations relatives à sa réalisation doivent être transparentes. Aussi, les internautes doivent avoir un espace dédié où ils peuvent poser toutes les questions qui les intéressent. En dernier, chaque projet doit avoir des indicateurs d’impacts :

  • sur l’économie circulaire ;
  • sur le changement climatique ;
  • sur la biodiversité et l’eau.
Facebook
Twitter
LinkedIn