Gagner en matière de transfert de patrimoine :

 

3 façons de garder les héritiers du millénaire à bord

 

Nous avons tous entendu les statistiques : Les baby-boomers s’apprêtent à transférer pas moins de 30 000 milliards d’euros d’actifs à leurs héritiers. Entre 2031 et 2045, 10 % de la richesse changera de mains tous les cinq ans. Mais il existe quelques autres chiffres importants qui ne sont peut-être pas sur votre radar.

Quelque 20 % seulement des transferts de richesse intergénérationnels pourraient rester dans la société de gestion de patrimoine du bienfaiteur. Pourquoi ? Voici un indice. 

Cinquante-trois pour cent des conseillers rencontrent les héritiers de leurs clients moins d’une fois par an et 18 % ne les rencontrent jamais.Il n’est pas étonnant que de nombreux héritiers cherchent d’autres options au moment de l’héritage. Que ce soit parce qu’ils ne peuvent pas s’identifier à la jeune génération ou parce qu’ils l’ont écartée comme non rentable, les conseillers pourraient manquer une occasion en or d’établir une loyauté et une confiance avec les investisseurs de demain. 

51% des héritiers millénaires sont intéressés par une relation uniquement numérique

Quatre-vingt-onze pour cent d’entre eux utilisent les médias sociaux tous les jours, mais peu se connectent avec leur conseiller en ligne. Ils sont intéressés par le libre-service et le robo-advice – tout ce qui est numérique et ce que leur famille, leurs amis et leurs contacts sociaux utilisent. 

Au cours des 40 prochaines années, les femmes hériteront de 70 % du transfert de richesse intergénérationnel.Les recherches suggèrent que les femmes veulent des conseillers financiers qui utilisent une approche guidée par le conseil qui tient compte de leur situation personnelle et de leur parcours financier – ce que la plupart des conseillers ne font pas aujourd’hui.

Nous savons donc que beaucoup de richesses vont changer de mains au cours des prochaines décennies. Nous savons également que les héritiers ne sont pas très fidèles aux conseillers bienfaiteurs – et la plupart des conseillers n’ont pas pris de mesures pour changer cela. 

 

Voici par où commencer :

 

Connectez-vous avec les héritiers. Chacun de vos clients actuels fait partie d’une famille multigénérationnelle de futurs clients potentiels. Il est payant, tant pour vous que pour votre client, d’adopter une vision à long terme lorsqu’il s’agit de gestion de patrimoine. 

Évoluez votre effectif de conseillers. Les femmes et les héritiers millénaires ont des besoins et des attentes différents en matière de gestion de patrimoine. Apprendre à les connaître vous donnera les informations dont vous avez besoin pour créer un effectif de conseillers diversifié qui reflète et est capable de se connecter avec les futurs clients. Lisez le rapport.

La façon dont votre entreprise se prépare au prochain transfert de richesse intergénérationnel des baby-boomers aux milléniaux déterminera votre réussite dans les années à venir. Gagner au transfert de richesse n’est pas facile, mais regarder votre part de 30 000 milliards d’euros prendre la porte ne l’est pas non plus.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn