13 avril 2024, 22:07 PM

Choisissez une bonne assurance pour votre prêt immobilier

 

Vous voulez devenir propriétaire et vous comptez vous engager en souscrivant un prêt immobilier ? Avant de vous lancer dans un tel investissement, pensez à obtenir une assurance de prêt. A part la banque, il existe aussi d’autres établissements d’assurances qui en proposent à des tarifs et des taux avantageux.

 

Le prêt immobilier : une opportunité de réaliser ses rêves

 

La banque nous offre souvent des opportunités pour concrétiser nos projets. Les prêts immobiliers qui sont des investissements proposés aux clients afin de les aider à poursuivre leur acquisition immobilière, en font partie. Ils devront alors rembourser le capital investi avec un taux d’intérêt mensuel jusqu’à une échéance déterminée. Toutefois, cette action n’a pas lieu d’être sans garantie de la solvabilité de l’emprunteur. Avant de valider le contrat, la banque va demander à ce dernier, la souscription à une assurance de prêt pour prévenir les risques qui pourraient nuire à cet engagement.

 

L’assurance prêt immobilier : sécurité pour les deux parties

 

Protection contre les risques qui peuvent survenir au cours du remboursement, l’assurance prêt immobilier est une ordonnance émise par la banque pour sécuriser les capitaux investis, contre les cas d’éventuelles forces majeures sur l’emprunteur telles que :

  • le décès, qui généralement aura des répercussions pour ses successeurs ;
  • l’invalidité permanente, en cas d’accident ou de grave maladie. Dans ce cas, la personne ne dispose plus des capacités nécessaires pour travailler ;
  • la perte d’emploi.

Grâce à cette souscription, ce dernier ou son successeur pourra également être affranchi de ses dettes.

 

Choisir son assureur de prêt

 

A part la banque, il existe également d’autres établissements d’assurance spécialisés dans le crédit immobilier et dont les offres peuvent être plus attractives. Vous pouvez choisir vous-même votre assureur. D’ailleurs, de nos jours, il est possible de le faire en ligne. Pour cela, il suffit d’activer les recherches sur le net et de comparer les tarifs proposés.

 

Trouver un prix intéressant

La prime d’assurance de l’emprunteur immobilier résulte d’une cotisation additionnée des taux d’intérêts variables selon :

  • l’âge du souscripteur ;
  • son état de santé ;
  • les risques qui peuvent encourir ;
  • le montant emprunté pour l’acquisition immobilière ;
  • l’échéance du prêt.

Après avoir rempli des formulaires en ligne ou directement auprès d’une compagnie d’assurance, vous pourrez consulter ses tarifs et choisir celui qui vous convient le mieux. Avec un peu de chance, vous pourriez tomber sur un taux 10 fois moins cher que celui proposé par votre banque.

 

Une assistance pour les formalités

Si avant de connaître l’existence des établissements indépendants, vous avez déjà souscrit à une assurance auprès de votre banque, pas de panique ! Vous pouvez toujours résilier votre contrat. En effet, il est possible que votre nouvel assureur prenne en charge toutes les formalités afférentes, y compris votre résiliation auprès de votre établissement de crédit. Changer de compagnie d’assurance ne modifiera en rien l’état et le mode de remboursement de votre prêt.

 

Les garanties couvertes par l’assurance prêt immobilier

 

En cas d’événements inattendus, voici comment peuvent se répartir les garanties émanant de votre assurance :

 

Le décès

En cas de décès, votre prime d’assurance prendra en charge le capital restant dû, ce qui affranchira vos héritiers de vos dettes.

 

La perte totale irréversible de l’autonomie

Dans le cas où vous perdez totalement votre autonomie et que vous avez besoin d’être assisté en permanence dans toutes vos tâches quotidiennes, votre assurance vous affranchira de vos dettes d’emprunt immobilier.

 

L’invalidité permanente totale

Si votre taux d’invalidité est supérieur à 66 %, l’assureur pourra prendre en charge vos mensualités de prêt.

 

L’invalidité permanente partielle

Pour cette forme de garantie, votre invalidité est comprise entre 33 et 66 %, en fonction de laquelle l’assureur effectuera le calcul.

 

La perte d’emploi

Elle concerne exclusivement les salariés. Le montant et la durée de la prise en charge sont limités.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facebook
Twitter
LinkedIn