30 novembre 2021, 03:45

Arquus, une marque française à suivre pour vos investissements

 

Arquus et Texelis sont les deux entreprises françaises qui se partagent le marché des véhicules blindés de l’Armée Française.  Avec une histoire riche en patriotisme et qui inclue les grands événements de la vie militaire française, Arquus  place l’humain au centre de ses activités, le soldat qui protège la nation et l’outil qui va le mener au centre de la bataille : son véhicule. 

Présentation 

Bien que l’appellation « Arquus » ne remonte qu’à 2018, la société a pour fondateur Louis Renault qui est né en 1877 et mort en 1944. Le contexte est posé pour Arquus, car lors de la Première Guerre Mondiale, Renault va créer les chars de combat « Renault FT », les moteurs d’avion et les munitions. C’est la première pierre d’un parcours aux cotés de l’Armée Française. Actuellement, Arquus est dirigée par Emmanuel Levacher, et son principal actionnaire est le groupe suédois Volvo. Son activité principale est la construction de véhicules militaires de combat. 

 

Histoire 

Renault Trucks Defense ou RTD 

Durant la Première Guerre Mondiale, Renault s’est lancé dans la production de véhicules militaires :

  • Les chars Renault FT qui ont été les véhicules de combat blindé les plus efficaces de cette guerre. Ils ont même été fabriqués sous licence aux Etats-Unis, dont l’armée en a fait usage pendant les années 20 à 30. Il en va de même pour l’URSS et la Wehrmacht après 1940.
  • Des tracteurs d’artillerie à quatre roues directrices : les Renaults EG. Ils ont servi à tirer les charges lourdes et les pièces d’artillerie sur les routes, les champs de bataille et les terrains d’intervention.
  • Les taxis de la Marne qui ont transporté les troupes lors de la bataille éponyme.

En 2001, RTD est vendu au groupe VOLVO et en 2006, RTD rachète ACMAT un spécialiste des véhicules tactiques légers. Il acquiert ensuite l’entreprise française Panhard Defense qui a conçu les tout-terrains Peugeot P4. En décembre 2016 RTD remporte un contrat pour 300 véhicules lourds avec le Koweït et un autre contrat de 3 700 véhicules légers ACMAT VT4 avec le Ministère de la défense nationale français. 

 

Arquus en chiffres

  • 90% des véhicules appartenant à l’Arlée de Terre sont produits par Arquus
  • Les produits Arquus sont commercialisés dans plus de 190 pays
  • 25 000 véhicules ont été fournis en France et des dizaines de milliers dans le monde.

Le programme Scorpion en 2014

Le programme Scorpion ou Synergie du Contact Renforcé par la Polyvalence et l’Infovalorisation a été élaboré dans le but de renouveler les capacités de combat de l’Armée de Terre française avec entre autres, deux nouveaux véhicules : le Griffon et le Jaguar. 

  • Le Jaguar est un EBRC ou Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat. Polyvalent, il pèse 25 tonnes et est apte au combat en zone urbaine et montagneuse.
  • Le Griffon est un VBMR ou Véhicule Blindé Multi-Rôle est un véhicule de transport de troupes au sein del’Armée de Terre.

Les premières livraisons ont été prévues pour 2019. C’est un des programmes les plus importants de l’armée française. 

 

Le passage vers Arquus 

Le 24 mai 2018, RTD devient « Arquus », acronyme provenant du terme latin « Armis Equus » qui veut dire « cheval d’arme ». Devenue filiale française du groupe Volvo, l’entreprise est en difficulté en conséquence de la crise provoquée par la Covid-19. Néanmoins, aucune information financière précise ne fuite. L’exportation est la plus touchée par cette crise, à cause de l’incertitude économique. En 2020, l’entreprise prend de l’élan pour accueillir 2021 avec plus d’optimisme. 

 

Les véhicules produits

En 2020, Arquus parvient malgré vents et marées à livrer 1166 véhicules neufs et 508 véhicules rénovés et régénérés. La répartition de ces véhicules s’est faite ainsi :

  • Des 4X4 VT4 pour le régiment médical
  • Des VAB SAN CIED pour Barkhane
  • Des VT4 pour le Liban
  • 128 Griffon pour la DGA
  • Les Sherpa pour le Koweït
  • Des véhicules blindés Bastion pour des forces africaines
  • Des VAB Mk3 et des Sherpa pour l’Arabie Saoudite.

Activité d’aujourd’hui 

La seconde plateforme du programme Scorpion

Le Jaguar, deuxième véhicule phare du programme, verra ses 20 premiers exemplaires être livrés pour cette année. Mais le reste de la commande de Griffon devra également être livré (119 Griffon et 122 TTOP T1). 

 

Une livraison de camions pour l’Armée Française

7500 camions de l’Armée doivent être renouvelés, mais la concurrence sera rude avec les Daimler Truck ou IVECO. Le lancement de l’appel d’offre par le Ministère des Armées apportera plus de précisions quant aux spécifications sur les véhicules. 

 

Le renouvellement des blindés de la gendarmerie nationale

Le programme, baptisé « Véhicules Blindés de maintien de l’Ordre » est un des contrats qu’Arquus vise, et le modèle Sherpa servira de base pour répondre aux expectations de la Gendarmerie  Nationale. 

 

Une réorganisation totale

Afin de multiplier le volume d’activité, une réorganisation industrielle a été mise en place au sein d’Arquus. 

  • A Saint-Nazare, sont regroupées toutes  les activités liées à la régénération (soudure, mécanique et support à la production.
  • Limoges concentrera la production des véhicules neufs
  • En Essonne, plus précisément à Marolles-en-Hurepoix , on traitera de la militarisation des moteurs, la fabrication ainsi que la réparation des organes mécaniques
  • A Garchizy, le site sera destiné à la production des caisses blindées et à la gestion et la logistique des pièces de rechange.

La Volvo Production System

Il s’agit d’une révision totale des méthodes de production. Une meilleure flexibilité ainsi qu’une production lean permettent de répondre à un besoin de productivité industrielle et de respecter par conséquent les délais. Dans cette optique, Arquus espère ainsi réduire ou mieux, éviter les frais de retard, les surcouts de développement et les frais de garantie. 

 

Pourquoi Arquus est à surveiller pour vos futurs investissements ? 

Les futurs objectifs d’Arquus

Avec une croissance moyenne annuelle de 5%, selon Emmanuel Levacher, Arquus pourra atteindre le milliard d’euros de chiffres d’affaires en 2030 . Pour ce faire,  il compte sur de nouveaux produits ainsi que des innovations. Mais il mise surtout sur quatre piliers essentiels :

  • La robotisation des lignes de soudure de tôles destinées à l’assemblage de caisses par exemple,
  • La numérisation avec « Mission Extender » un équipier intelligent du véhicule,
  • La gestion énergétique, comme la possibilité d’hybridation de certains véhicules blindés,
  • La survavibilité.

12 millions d’euros ont été investis dans ces usines, pour la période de productivité 2020-2021. Arquus possède en main toutes les cartes pour augmenter son chiffre d’affaires qui n’a pas été révélé. La modernisation de l’Armée de Terre est un des principaux facteurs qui justifient cette augmentation, par le biais du programme Scorpion, mais aussi de nombreuses livraisons réalisées et à réaliser dans de nombreux pays du monde (croissance à l’export).

 

Le véhicule blindé léger « Scarabée »

Une unité légère, mobile mais armée.  Ce sont les qualificatifs de Scarabée, un véhicule hybride avec une puissance de feu. Tout-terrain militaire de 400 chevaux, pouvant se déplacer latéralement, Scarabée est lancé à l’export, et cet engin est hors-norme. Il offre des technologies hors du commun, tel le déplacement sans bruit, un moteur thermique qui peut recharger le bloc électrique et l’alimentation en électricité des drones ou des systèmes de guidage laser. Sans nul doute que ce véhicule fera bientôt partie des rangs de l’Armée Française mais aussi de la Sécurité Intérieure. 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn