Jill et Bruce Johnson, citoyens d’une ville française, n’ont pas eu de chance quand il ont travaillé avec un constructeur de maisons conventionnelles, pendant près de deux ans, pour finalement obtenir l’approbation de la région pour construire sur leur propriété « montagneuse » avec des « problèmes de pentes raides ». Fin 2010, ils avaient presque abandonné.

Mais un jour, affirment le couple, « nous avons remarqué qu’une maison était en construction sur notre route, et nous avons appelé le constructeur… Nous nous sommes dit qu’il devait bien savoir comment construire une maison conforme aux exigences de la région. » Le constructeur était aussi directeur d’une entreprise de construction et de rénovation de maisons basée dans la ville, et spécialisée dans la construction modulaire. La région a rapidement donné son accord pour un nouveau site sur la propriété des Johnson, où les équipes pourraient facilement déposer et assembler des modules de maison préfabriqués en quelques jours, alors qu’il faut des mois pour construire une maison traditionnelle en bois. En août 2011, le couple a enfin pu emménager dans l’espace de ses rêves, une maison de 2 200 mettre carrés entièrement personnalisée qui a coûté environ 400 000 euros.

« Le prix de base de la maison modulaire, sortie de l’usine, était beaucoup moins cher que d’avoir une équipe de travail sur place pendant des mois », dit Jill, « ce qui nous a permis de la personnaliser à notre gout ».

Les maisons modulaires, ou préfabriquées, offrent de nombreux avantages aux acheteurs qui souhaitent construire sur un terrain. Mais elles ne sont pas pour tout le monde. Voici cinq choses que vous devez savoir :

Les préfabriqués sont plus rapides à construire

Selon la complexité de la maison, il faut parfois trois à quatre mois pour la construire et la préparer, explique la directrice exécutive d’une Association Nationale de construction. Du début à la fin, il faut environ neuf mois à un an pour construire une maison en bois, dit-elle.

Les maisons préfabriquées sont construits et inspectés dans une usine, où les conditions météorologiques ne retardent pas le processus. Les modules sont ensuite transportés sur le site de construction final. Il faut environ trois jours pour assembler complètement ces composants sur le site, explique-t-elle.

D’autres travaux sur le site, notamment les branchements électriques et de plomberie, le pavage des allées, le nivellement final du terrain et l’aménagement paysager, ainsi qu’une foule d’inspections avant la délivrance du certificat d’occupation, peuvent prendre plusieurs semaines.

Vous paierez plus que le prix de base pour votre maison modulaire

Pour les fabricants qui proposent des plans de maison préfabriquée, le prix de base d’une maison modulaire comprend généralement la construction, le transport des modules jusqu’au site de construction final et la mise en place de la maison sur ses fondations. Les acheteurs peuvent modifier le plan prédéfini d’un constructeur – par exemple, si vous voulez des planchers de bois franc dans toute la maison au lieu d’une moquette – moyennant un coût supplémentaire.

Vous devrez payer encore plus cher pour les travaux sur le site – jusqu’à 9 000 euros pour l’installation d’une fosse septique et des milliers d’autres pour le raccordement aux services publics – une fois les modules de la maison assemblés. Les Johnson, par exemple, ont payé 10 500 euros de plus pour aménager un terrain plat à flanc de colline afin de construire leur maison, d’abattre les grands arbres sur leur propriété et d’installer un branchement au propane.

Les maisons modulaires peuvent être étonnamment durables

En évaluant les dommages subis par les quartiers résidentiels du comté, une agence fédérale de gestion des urgences a signalé « des dommages structurels relativement minimes dans les ensembles de logements modulaires ». La combinaison des unités module par module semble avoir fourni un système intrinsèquement rigide qui a fonctionné bien mieux que la charpente résidentielle conventionnelle ». En d’autres termes, les préfabriqués peuvent mieux résister aux conditions climatiques extrêmes que les structures traditionnelles construites en bâton.

Bien sûr, vous pouvez rénover votre maison préfabriquée

Si vous décidez d’investir dans la salle de bains ou la cuisine de vos rêves, « rien n’empêchera la reconfiguration d’une maison simplement parce qu’elle est construite de manière modulaire ». « Tout comme pour une maison construite en bois, vous devez tenir compte du support structurel et de l’agencement ». Il est recommandé que les propriétaires de maisons préfabriquées qui souhaitent rénover devraient faire savoir très tôt à leur entrepreneur qu’ils ont une maison modulaire, car il peut y avoir de légères différences dans la structure des poutres qui soutiennent la maison. « Si vous êtes un constructeur travaillant sur une maison préfabriquée, vous devez comprendre la structure à laquelle vous avez affaire et ce dont vous aurez besoin pour mener à bien le projet », affirme l’architecte en charge.

Vous pourriez avoir besoin d’être un vendeur patient

Malgré les normes de construction strictes et les améliorations considérables apportées aux maisons modulaires au fil des ans, ces types d’habitations sont encore mal vus par les acheteurs qui ne connaissent pas le processus de construction. Beaucoup de gens pensent qu’ils sont mobiles lorsqu’ils entendent les mots « maison modulaire », explique le porte-parole d’une association professionnelle d’évaluateurs immobiliers. Les acheteurs peuvent craindre que les maisons modulaires ne soient pas aussi robustes que les maisons construites de manière traditionnelle ou qu’elles ne puissent pas être personnalisées. Les propriétaires de maisons modulaires qui vendent en fin de compte peuvent se trouver dans l’obligation d’expliquer aux acheteurs novices ce que le processus de construction implique.