07 décembre 2022, 19:55

Taxe sur les salaires : Les principes de base que tout employeur doit connaître

 

 

 

De plus en plus de personne choisissent de créer leur propre entreprise en raison d’une frustration par rapport à la situation actuelle et d’un désir d’être aux commandes de leur propre vie. Selon un tout dernier rapport, on voit une augmentation de 27 % des propriétaires de petites entreprises qui ont créé une entreprise en raison de leur lassitude à l’égard des entreprises.

Avec l’incertitude du climat actuel, il est probable qu’encore plus de personnes commenceront à penser à créer quelque chose de leur propre chef. Cependant, lorsque vous créez une entreprise, vous venez à réaliser combien de responsabilités sont incluses. L’une d’entre elles, très importante, est celle des charges sociales.

 

Cet article permettra d’exposer les bases des charges sociales que tout propriétaire de petite entreprise doit connaître.

 

Comprendre les charges sociales

 

Les charges sociales sont généralement définies comme celles retenues par un employeur sur le salaire perçu

 

Les charges sociales comprennent l’impôt sur le revenu , ainsi que la sécurité sociale.

 

Ne perdez pas de vue que certains États et collectivités locales pourraient prélever des taxes supplémentaires, et que des employés spécifiques pourraient être exclus de certaines taxes.

 

Impôts retenus sur le salaire

 

Quoi : L’impôt sur le revenu est retenus sur le salaire des employés.

 

Combien : Le montant de l’impôt sur le revenu dépend d’un certain nombre de facteurs et est déterminé en fonction des informations fournies par l’employé.

 

Quoi : Lorsqu’il s’agit de l’impôt sur la sécurité sociale et l’assurance-maladie, les parts des employés sont retenues sur les salaires, et les employeurs sont tenus de payer eux-mêmes un montant correspondant.

 

Les impôts payés uniquement par le propriétaire de l’entreprise

 

En dehors des charges sociales retenues sur les salaires des employés, de l’argent est également collecté pour les programmes de chômage. Cette taxe s’appelle l’impôt sur le chômage et est payée directement par l’employeur.

 

Quoi : L’impôt sur le chômage est payé par les employeurs sur leurs propres fonds, car il n’est pas prélevé sur les salaires des employés.

 

Combien : Le montant total est actuellement fixé à 6,0 %.

 

Quoi : Si vous êtes indépendant, et que vous n’avez pas d’employés, vous devez quand même payer une Self-Employment tax en plus de l’impôt sur le revenu.

 

Autres faits importants que vous devez savoir

Vous pouvez payer les impôts en ligne en utilisant le système électronique de paiement des impôts fédéraux (EFTPS). Les charges sociales de l’État, le cas échéant, sont généralement soumises via les systèmes électroniques ou manuels.

En plus de payer les taxes, un employeur doit soumettre des déclarations fiscales au gouvernement. Toute déclaration d’impôt sur les salaires est soumise à une agence d’État responsable. Découvrez comment la gestion de la paie peut aider votre entreprise en tenant compte des nouvelles tendances.

 

Cet article sert de bref aperçu des charges sociales existantes afin d’aider les petites entreprises qui cherchent à en savoir plus sur les charges sociales. Il ne vise pas à fournir des informations complètes sur les questions juridiques liées à la taxe sur les salaires. Si vous avez des questions supplémentaires, veuillez consulter un professionnel de la fiscalité ou du droit dans votre région.

Facebook
Twitter
LinkedIn