Recherche de terrain pour construction : comment savoir s’il est inondable ?

Sommaire

Cela fait maintenant plusieurs mois que vous recherchez un terrain pour construire votre maison et vous pensez avoir enfin trouvé celui qu’il vous faut ? Avant de l’acheter, certaines dispositions sont nécessaires afin de vous assurer qu’il n’est pas inondable. L’inondation est en effet l’un des premiers risques naturels auxquels les propriétaires sont confrontés dans l’Hexagone. Vous devez donc faire le nécessaire pour savoir si le terrain est inondable ou non. Découvrez comment répondre à cette interrogation.

Vérifiez les caractéristiques du terrain avec l’aide d’un expert

Lors de l’achat d’un terrain pour la construction de leur maison, de nombreuses personnes font l’erreur de négliger l’étude du sol et ne prennent pas en considération les caractéristiques du terrain. Tout cela, simplement parce que le terrain semble parfait en surface. Or, aussi parfait qu’il puisse paraître, celui-ci peut présenter de nombreux défauts. C’est pourquoi nous vous suggérons de solliciter les services d’un expert afin d’étudier le sol et ses caractéristiques.

Selon les informations obtenues sur le site Gebsol par exemple, en réalisant cette étude, vous pourrez savoir si le terrain que vous souhaitez acheter présente des risques d’inondation ou non. Vous saurez ainsi à quoi vous attendre en l’achetant et pourrez prendre les dispositions nécessaires pour réduire au maximum les risques d’inondation. Une étude du sol permet par ailleurs de détecter les autres problèmes du terrain et de déterminer les techniques de construction que vous devez utiliser selon la nature du sol.

Recherchez l’historique des inondations dans la région

Pour savoir si votre terrain est inondable, vérifiez s’il se trouve en zone inondable ou non. Il vous suffit de consulter la carte de zonage du plan de prévention des risques d’inondation. Sur cette carte, les zones présentant un faible risque sont en bleu, les zones présentant un risque important sont en rouge et celles à faible risque sont en blanc. Cependant, même si la zone dans laquelle se trouve votre terrain est en blanc ou en bleu, nous vous suggérons de prendre le temps de consulter l’historique des inondations de la région.

Pour cela, vous pouvez vous consulter l’Atlas des zones inondables. Il s’agit d’un document qui compile les crues, les débordements et toutes les submersions qui ont eu lieu dans les régions du pays à travers le temps. Il vous est également possible d’en apprendre plus sur l’historique des inondations dans la région en vous rapprochant des personnes dont les familles y vivent depuis plusieurs générations.

étude sol terrain inondable

Recherchez les signes d’inondation dans les propriétés voisines

Ce n’est pas parce que les historiques ne sont pas alarmants ou que votre terrain ne présente aucun risque d’inondation qu’il n’est pas inondable. Pour vous en assurer, nous vous suggérons de prendre l’initiative de rechercher les signes d’inondation dans les propriétés voisines. Essayez de sympathiser avec vos voisins et posez-leur des questions afin de savoir si le terrain est inondable ou non. Ces échanges vous permettront de savoir à quoi ressemble la zone en période pluvieuse. Nous vous conseillons vivement de suivre ces conseils, et ce, que votre terrain se trouve en zone inondable ou non. Une fois la vérification effectuée, vous êtes libre de l’acheter ou d’en chercher un nouveau plus sûr où construire votre future maison.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Table des matières