Quelles sont les étapes d’une acquisition d’entreprise ?

Sommaire

L’acquisition d’entreprise est un processus par lequel une entreprise en acquiert une autre. Cela se produit lorsque la société acquéreuse achète une partie ou la totalité des actions ou des actifs d’une autre entreprise. Cet acte lui conférant ainsi le contrôle sur ses opérations et sa stratégie. Pour en savoir davantage sur l’acquisition d’entreprise, on vous invite à visiter le lien indiqué.

 

Les étapes d’une acquisition d’entreprise

 

Identification des opportunités

La première étape consiste à identifier les opportunités d’acquisition, que ce soit par le biais :

  • de recherches proactives ;
  • de contacts directs avec les propriétaires d’entreprises cibles, etc.

 

Évaluation préliminaire

Une fois que des opportunités d’acquisition potentielles ont été identifiées, une évaluation préliminaire est effectuée. Cela consiste à déterminer si l’entreprise cible correspond aux critères stratégiques, financiers et opérationnels de l’acquéreur. Ceci implique une analyse de la situation financière de l’entreprise, de son marché, de sa concurrence et de ses perspectives futures.

 

Négociations et lettre d’intention

Si l’entreprise cible semble être une bonne opportunité, des négociations sont entamées avec les propriétaires de l’entreprise. Une fois qu’un accord de principe est atteint, une lettre d’intention (LOI) est généralement rédigée. La LOI énonce les principaux termes et les conditions de l’acquisition, y compris :

  • le prix d’achat proposé ;
  • les modalités de paiement ;
  • les conditions de clôture, etc.

 

Due diligence

Après la signature de la LOI, l’acquéreur effectue une due diligence approfondie sur l’entreprise cible. Cela implique l’examen détaillé des aspects juridiques, financiers, opérationnels et commerciaux de l’entreprise. 

 

Négociation des documents définitifs

Sur la base des résultats de la due diligence, les parties négocient les documents définitifs de l’acquisition. 

 

Approbations réglementaires

Selon la juridiction et le secteur d’activité, l’acquisition nécessitera ou non l’obtention d’approbations réglementaires.

 

Clôture de l’acquisition

Une fois que tous les documents ont été rédigés et que les approbations nécessaires ont été obtenues, l’acquisition est clôturée. Cela implique généralement le transfert des actions ou des actifs de l’entreprise cible à l’acquéreur et le paiement du prix d’achat convenu.

 

Intégration post-acquisition

Après la clôture de l’acquisition, l’acquéreur entreprend des activités d’intégration pour fusionner l’entreprise cible avec ses propres opérations

Facebook
Twitter
LinkedIn

Table des matières