21 février 2024, 09:07 AM

Quelles sont les démarches pour obtenir un prêt immobilier ?

Si vous souhaitez devenir propriétaire, mais que vous ne disposez pas assez de liquidités, la demande de crédit immobilier peut s’avérer une excellente solution. Cette étape peut cependant s’avérer très stressante, compte tenu du nombre d’éléments que cela implique. La souscription à une assurance emprunteur est notamment indispensable pour garantir la totalité ou une partie des échéances de remboursement. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez ici les démarches pour obtenir un prêt immobilier.

 

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

 

L’assurance emprunteur ou l’assurance de prêt immobilier est une garantie qui assure la prise en charge de votre prêt immobilier en cas de difficultés. Cela peut s’agir d’un décès, d’une invalidité permanente, d’une perte d’autonomie ou d’une capacité temporaire de travail. Sachez qu’il n’y a aucune disposition légale qui impose à un emprunteur de souscrire une telle assurance. Toutefois, elle est fortement recommandée, car la plupart des établissements bancaires la considèrent comme une condition d’octroi du prêt. On peut dire que c’est une sorte de protection pour vous assurer en cas d’aléa de la vie. Si vous êtes à la recherche d’une assurance de prêt immobilier pour garantir le remboursement de votre crédit, suivez ce lien.

 

Comment obtenir un prêt immobilier ?

 

Voici les démarches nécessaires pour obtenir un prêt immobilier :

 

La demande d’attestation de finançabilité

Cette première étape implique d’évaluer votre budget dès le début de votre recherche immobilière. En d’autres termes, elle vous permet d’obtenir une attestation de finançabilité. Ce document vous indique combien vous pourrez emprunter selon votre situation financière, familiale, vos ressources disponibles et vos charges.

 

Le montage du dossier

Plusieurs documents doivent être réunis pour démarrer le montage de votre dossier de prêt immobilier. Vous pouvez les rassembler avant même d’avoir trouvé votre bien. Le courtier ou la banque par lequel vous passez peut vous renseigner sur ces documents. De manière générale, il vous faut :

  • vos fiches de paies ;
  • votre livret de famille ;
  • vos bilans comptables ;
  • vos avis d’imposition ;
  • des documents de preuve pour votre apport, etc.

 

La signature du compromis de vente

Le compromis de vente est le denier document que vous devez adresser à votre banque ou à votre courtier pour votre demande de crédit. Il s’agit d’un accord que vous avez conclu avec le vendeur concernant le prix du bien. Une fois signé, celui-ci n’aura plus de possibilité de se dédire de la vente et vous disposerez de 40 à 60 jours pour trouver un prêt immobilier.

 

 La recherche d’une offre adaptée

Après avoir complété votre dossier, vous pouvez directement l’envoyer à la banque pour être traité et analysé. À vous de trouver la bonne offre pour trouver le meilleur emprunt. Il faut savoir que tous les établissements bancaires ne proposent pas les mêmes taux ni les mêmes modalités d’emprunt. Pour bien faire votre choix, la comparaison est donc la clé. 

 

L’obtention de l’accord de principe de la banque

Ce document détaille toutes les conditions du prêt que vous avez choisi auprès de la banque. Cela concerne les modalités d’emprunt, la durée, le montant, les taux, les mensualités ainsi que l’assurance emprunteur. L’accord de principe atteste ainsi que la banque est d’accord pour vous octroyer le crédit immobilier. Cependant, il ne possède pas de valeur d’offre définitive, puisqu’il dépend de l’accord de certains organismes.

 

L’ouverture des comptes

Une fois l’accord de principe obtenu, vous pouvez prendre rendez-vous à la banque. C’est à ce moment-là que vous pouvez procéder à l’ouverture des comptes. Pour être plus clair, vous allez recevoir l’offre de prêt officielle et vous ne pourrez l’accepter qu’à partir du onzième jour (délai de réflexion).

 

Le déblocage des fonds

Cette dernière étape consiste à adresser l’offre de prêt officielle au notaire afin qu’il puisse la signer pour en faire un acte authentique. Ce n’est qu’après cela que les fonds puissent être débloqués par la banque.

Facebook
Twitter
LinkedIn