Peut-on faire un rachat de crédits en étant interdit bancaire ?

Vous êtes interdit bancaire et cherchez des solutions pour alléger vos dettes ? Le rachat de crédits pourrait être une option à considérer. Cette solution consiste à regrouper tous vos crédits en un seul et unique prêt, ce qui peut permettre de réduire vos mensualités et de simplifier la gestion de vos dettes. Cependant, une situation d’interdiction bancaire peut rendre difficile la réalisation d’un rachat de crédits, bien que cela ne vous empêche pas de le faire si vous remplissez les conditions nécessaires. Comment savoir si vous pouvez demander un regroupement de crédits ?

Qu’est-ce qu’un rachat de crédits et quand peut-il être souscrit ?

Avant de rentrer dans les détails concernant l’éligibilité au rachat de crédits en tant qu’interdit bancaire, il convient de rappeler quelques notions de base à propos de cette solution et de ce qu’elle implique. Le rachat de crédits est une opération financière qui consiste à regrouper tous vos prêts en cours en un seul. À titre d’exemple, si vous avez en même temps un crédit à la consommation, un crédit automobile et un crédit immobilier, vous pouvez demander à la banque ou à un autre organisme financier de tous les racheter. Par la suite, vous n’aurez plus qu’une seule dette à rembourser auprès de l’établissement en question.

Il existe plusieurs situations qui peuvent pousser une personne à demander un regroupement de crédits. Il est notamment intéressant de regrouper tous vos prêts lorsque vous souhaitez réduire le montant des mensualités à rembourser. Cela permet d’avoir une meilleure qualité de vie étant donné que votre taux d’endettement diminuera et que vous aurez davantage de trésorerie pour vos charges mensuelles. D’autres personnes choisissent aussi de regrouper leurs crédits dans le but d’éviter un éventuel surendettement et d’être fiché dans le FICP (fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers). De plus, cette solution vous fait bénéficier d’un meilleur contrôle de vos finances sur le long terme.

rachat de crédits

Comment déterminer si vous êtes éligible à un rachat de crédits ?

Il faut savoir que dans le cadre d’une opération de rachat de crédits, le fait d’être interdit bancaire est plus ou moins un désavantage, parce que vous devez remplir certaines conditions supplémentaires en plus des critères de base. Avant toute chose, il faut savoir ce que signifie une interdiction bancaire. Vous êtes interdit bancaire lorsque votre profil est fiché au FCC (fichier central des chèques) après quelques complications avec la banque (non-paiement des mensualités, dépassement du découvert, surendettement, émission d’un chèque sans provision…). Toutes les banques et les établissements financiers ont accès à ce document et le consultent toujours avant d’accorder un crédit aux demandeurs. Les critères d’éligibilité au rachat de crédits varient cependant d’un organisme à un autre. En général, les points qui sont vérifiés sont :

  • le montant total des dettes à racheter,
  • la durée de remboursement souhaitée,
  • le taux d’endettement,
  • les types de crédits à regrouper,
  • le statut professionnel,
  • la stabilité financière.

En d’autres mots, les prêteurs étudieront votre solvabilité et votre historique bancaire avant de vous accorder un rachat de crédits. Bien qu’une interdiction bancaire puisse signifier une mauvaise santé financière, il reste possible de réaliser une opération de regroupement de prêts si et seulement si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Cela est dû au fait que l’organisme financier vous demandera de mettre ce bien en hypothèque en tant que garantie si vous ne pouvez éventuellement pas régulariser le crédit. Autrement dit, les locataires ne disposent pas de garanties suffisantes pour réaliser le regroupement et ne sont donc pas éligibles.

Les avantages et inconvénients du rachat de crédits

Il y a de nombreux avantages à la souscription d’un rachat de crédits. Comme nous l’avons déjà évoqué, cette solution vous permet d’avoir plus de contrôle sur vos revenus et dépenses mensuels. Le montant des mensualités que vous aurez à payer sera considérablement réduit. Votre budget sera alors mieux équilibré et vous aurez une qualité de vie acceptable. L’autre avantage est que vous pouvez lever immédiatement votre fichage au FCC si l’établissement financier accepte de racheter l’intégralité de vos dettes.

Dans le cas d’un rachat partiel en revanche, il faudra attendre que votre situation soit rétablie pour que cette mention soit levée. L’inconvénient du rachat de crédits est le rallongement de la durée de remboursement. Il faut comprendre que la réduction des mensualités ne signifie pas que la somme de vos dettes a aussi diminué. En réalité, votre taux d’endettement baisse tout simplement parce que le prêteur vous accorde plusieurs années de plus pour régulariser l’emprunt. Si vous n’êtes toujours pas capable de payer vos dettes après le regroupement de crédits, vous risquez également la saisie de votre bien immobilier par la banque.

Conseils pour vous assurer d’obtenir la meilleure offre

Même si vous remplissez les conditions nécessaires en tant qu’interdit bancaire, il se peut toujours que votre demande de rachat de crédits soit refusée. Il est alors fortement conseillé de vous faire accompagner par un professionnel en regroupement de dettes pour mettre toutes les chances de votre côté. Solliciter un spécialiste du domaine est un excellent moyen d’améliorer votre dossier bancaire afin d’obtenir la meilleure offre de rachat de crédits. Celui-ci vous assistera à chaque étape de la demande et vous apportera des solutions sur mesure parfaitement adaptées à votre situation d’interdiction bancaire. Par ailleurs, il est conseillé de procéder au regroupement de crédits bien avant de vous retrouver dans une situation économique délicate comme le surendettement.

regroupement de crédits

Les options à envisager si vous n’êtes pas autorisé à faire un rachat de crédits

Si vous n’êtes pas autorisé à souscrire un rachat de crédits malgré tous vos efforts pour améliorer votre profil d’emprunteur, notez qu’il reste d’autres solutions que vous pouvez envisager. Vous pouvez notamment :

  • négocier un prêt entre particuliers,
  • demander un microcrédit social ou un microcrédit personnel,
  • faire un prêt sur gage,
  • réaliser une vente à réméré,
  • contracter un crédit pour fiché.

Vous pouvez aussi tenter de renégocier vos dettes en cours auprès de la banque. Si celle-ci vous accorde une réduction du taux d’intérêt nominal et du taux annuel effectif global, profitez-en pour stabiliser votre situation économique dans le but de lever votre fichage au FCC.

Facebook
Twitter
LinkedIn