Le temps presse : comment allez-vous relever le défi du numérique ?

 

 

 

Il y a plusieurs mois, je vous ai présenté notre document axé sur la façon dont les technologies numériques promettent de modifier le modèle économique traditionnel de l’industrie. Aujourd’hui, c’est un sujet plus que jamais d’actualité. Le numérique n’est pas prêt de disparaître, et les sociétés de gestion de patrimoine qui réagissent rapidement peuvent s’attendre à bénéficier plus tôt de meilleurs résultats pour les clients et de clients potentiels plus engagés.

 

Alors, qu’est-ce qui empêche beaucoup d’entre elles de passer à l’action ? Les plateformes technologiques héritées sont souvent à blâmer pour ce retard, tout comme l’idée que la simple numérisation des opérations et du marketing permettra de devenir une entreprise numérique. Aujourd’hui, nous allons développer les trois étapes de la réussite numérique, que nous avons déjà abordées précédemment.

 

Notre étude sur la génération D confirme que les clients n’exigent pas seulement la transparence en matière d’information, ils veulent pouvoir valider les conseils qu’ils reçoivent. Les opérateurs historiques de la gestion de patrimoine qui tentent de restreindre l’accès à l’information risquent la désintermédiation, et n’ont pas d’arguments à faire valoir auprès des clients d’aujourd’hui. L’héritage et la marque d’une entreprise ne suffiront plus.

 

La clé du succès réside dans l’adoption d’une approche globale de la gestion de patrimoine.

 

La clé du succès est de faire équipe avec les clients – ne faites pas seulement d’eux des destinataires d’informations, construisez leur confiance. Pour ce faire, les cabinets doivent fournir aux investisseurs un accès transparent et les éduquer sur la façon d’interpréter et d’utiliser les données. Un acteur majeur a numérisé les flux de travail pour permettre aux clients d’accéder aux services plus rapidement et plus efficacement. Lorsque l’entreprise a agi de la sorte, elle a réduit les erreurs et a fourni aux conseillers de meilleurs aperçus des besoins des clients.

 

Engagement – permettre une relation plus collaborative entre le client et le conseiller

 

Sociétés de gestion de patrimoine, votre défi est de changer l’accent mis sur le suivi des rendements individuels pour suivre les progrès par rapport aux objectifs financiers au fil du temps. Les outils numériques facilitent grandement la construction, la mise à jour et le suivi du plan financier. En mettant des capacités entre les mains des clients, vous leur permettrez d’interagir avec leur plan financier, de modéliser des scénarios et de stimuler les rendements. Un acteur de premier plan offre un programme en ligne personnalisable qui permet aux clients d’intégrer des informations financières en un seul endroit et de tester des scénarios susceptibles d’affecter leurs plans financiers.

D’un autre côté, donner aux conseillers des informations détaillées sur les clients peut les rendre plus facilement et directement accessibles et donc encore plus réactifs aux besoins des clients. L’obtention d’une vue à 360 degrés du client permet aux conseillers de faire des recommandations individuelles plus significatives et contribue grandement à renforcer la confiance des clients existants. Les techniques de gamification pourraient également être particulièrement efficaces auprès des clients potentiels. Un disrupteur, par exemple, aide les clients potentiels à se familiariser avec le trading grâce à la création d’un portefeuille virtuel que les utilisateurs peuvent créer et gérer eux-mêmes, tout en se mesurant aux membres de leurs réseaux sociaux. Une fois familiarisés avec les capacités et les expériences de l’entreprise, les utilisateurs peuvent commencer à investir de l’argent réel.

Agilité-critique pour devenir un perturbateur et répondre avec imagination.

 

Lire le rapport.

 

Certaines entreprises traditionnelles sont évincées parce qu’elles ne sont tout simplement pas assez agiles. Mais d’autres répondent à la menace avec imagination. Prenons l’exemple d’un détaillant qui a commencé à permettre les transferts d’argent – se lançant de fait dans les services financiers et bancaires. Quelques opérateurs historiques de la gestion de patrimoine leur emboîtent le pas en créant des “laboratoires d’innovation” pour prototyper, incuber et tester de nouvelles idées, favorisant ainsi une culture de l’innovation de l’intérieur. Ce type de culture sera essentiel à l’état d’esprit de perturbateur dont les opérateurs historiques ont besoin pour prospérer à l’ère du numérique.

Toute nouvelle idée ou approche ne sera pas forcément couronnée de succès. Commencez par une stratégie numérique claire axée sur de meilleurs résultats pour les clients. Choisissez des domaines d’intérêt clés – et modifiez-les si nécessaire. En adoptant un état d’esprit agile et innovant, vous serez en mesure de dépasser la concurrence, de redéfinir votre position sur le marché et de générer une nouvelle valeur nette pour vous-même et vos clients.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn