13 avril 2024, 20:48 PM

Faut-il investir dans une assurance vie en 2022 ?

assurance-vie-2022

L’immobilier, la bourse, l’assurance-vie, le private equity, les fonds structurés, le Plan d’Épargne Retraite (PER)… Il existe plusieurs solutions de placements qui permettent de fructifier son épargne ou capital. Parmi elles, l’assurance vie s’impose comme est le meilleur placement d’épargne en 2022. En effet, ce type de placement offre une combinaison efficace de rentabilité et de sécurité. Les Français l’ont bien compris et n’ont pas hésité à faire de ce produit financier la star des placements. Cependant, certaines personnes se montrent toujours réticentes à l’idée de souscrire à une assurance-vie. Une attitude certainement due à la méconnaissance de ce placement à fort potentiel de rentabilité. On vous dit tout.

 

Pourquoi investir dans une assurance vie en 2022 ?

 

Couteau suisse de l’investisseur, support d’épargne de précaution, outil de placements financiers, l’assurance vie offre de multiples avantages à l’investisseur. Découvrons-les rapidement.

Constituer une épargne récupérable à tout moment

Souscrire à une assurance-vie est un placement financier qui a pour principal objectif de constituer ou de valoriser une épargne. Comme vous le savez, les difficultés financières ne préviennent pas et lorsque cela arrive, ce produit d’épargne permettra au souscripteur de se sortir d’affaire. En effet, selon le capital investi, vous pourrez percevoir des intérêts sur votre contrat. Il est même possible de récupérer librement le capital. Oui ! À la différence de ce que pensent bon nombre d’individus, l’épargne n’est pas bloquée en assurance vie. À tout moment, le capital et les intérêts capitalisés restent disponibles. Vous pourrez procéder à une demande de rachat en cas de liquidité :

  • rachat partiel : vous ne récupérez qu’une partie de la valeur de votre contrat ;
  • rachat total : vous récupérez la totalité, mais vous perdez l’antériorité fiscale de votre contrat.

Avec l’assurance vie, vous pouvez également faire une capitalisation progressive lorsque vous versez des primes ponctuelles ou régulières à votre convenance. Ainsi, en cas de besoin d’argent, vous pourrez demander une avance à l’assureur sans pour autant toucher au capital investi sur le contrat.
Par ailleurs, il est aussi possible d’investir dans une assurance vie ETF. Apparus à la fin des années 90 en France, les ETF (connus également sous le nom de « trackers ») ne sont rien d’autre que des fonds indiciels cotés en bourse qui répliquent plus ou moins fidèlement l’évolution d’un panier d’actions connu. Ils sont de plus en plus proposés dans les contrats d’assurance-vie aux épargnants. L’achat des ETF via une assurance-vie présente de nombreux avantages. Cette stratégie de gestion passive permet de payer moins de frais. Lorsque ces économies sont cumulées sur des dizaines d’années, cela peut représenter quelques dizaines de milliers d’euros en plus pour votre épargne.

 

Bénéficier des avantages financiers

Si de plus en plus de personnes optent pour l’assurance vie comme placement financier, c’est en raison des taux d’intérêt de ce placement. À la différence du livret A, l’assurance vie peut permettre au souscripteur de gagner de l’argent plus facilement. Se servir du capital que vous avez mis sur votre contrat est donc une solution plus rentable que le crédit, car dans le dernier cas il y a souvent des intérêts à payer.

 

Profiter des avantages fiscaux

La fiscalité constitue un avantage particulièrement intéressant des assurances vie. En effet, vous pouvez être exonéré d’impôts dès la 8e année de votre contrat. Par ailleurs, même s’il arrivait et que vous perdez une partie de votre capital, vous finirez forcément par remonter, vu que l’assurance vie est un contrat sur le long terme.

 

Transmettre un patrimoine

En matière de transmission de succession, il n’y a pas mieux que l’assurance vie. En effet, un contrat d’assurance vie comporte une « clause bénéficiaire ». Grâce à cette clause, l’assuré peut désigner librement la ou les personnes qui recevront son capital à son décès. En général, les contrats prévoient des clauses « standard » qui sont souvent au profit du conjoint et, à défaut, des enfants… Au cas où ce contrat ne vous conviendrait pas, vous avez la possibilité de rédiger une clause « libre » au profit d’un individu de votre choix. Notez qu’à n’importe quel moment, il est possible de changer d’avis et de modifier la clause bénéficiaire de votre assurance vie. Vous pouvez ainsi transmettre votre patrimoine à un parent éloigné ou à un tiers ou encore favoriser un héritier.

 

Comment choisir une assurance vie ?

 

Face aux nombreux avantages qu’il présente, le contrat d’assurance vie est proposé par plusieurs compagnies. Cela provoque un véritable embarras de choix chez les particuliers qui ne savent plus où donner de la tête. Pour vous aider, on vous présente les différents organismes chez qui vous pouvez souscrire à une assurance vie, à savoir :

  • la mutuelle ;
  • les banques classiques ;
  • les banques privées ;
  • les compagnies d’assurance ;
  • l’agent général d’assurance ;
  • le conseiller en gestion de patrimoine ;
  • l’association d’épargnants, etc.

Il est également possible de trouver des offres d’assurance vie en ligne et y souscrire facilement. Les agences bancaires vous offriront une gamme variée de produits qui pourraient correspondre à vos besoins. Il est possible que ces offres soient accompagnées de frais non négligeables. Par contre, si vous optez pour les associations d’épargnants ou les mutuelles, vous pourrez profiter de nombreuses offres moins coûteuses.

Facebook
Twitter
LinkedIn