Le prix du bitcoin s’envolant à nouveau, de nombreuses personnes auront envie de participer à l’action. L’un des moyens possibles est l’exploitation de bitcoin. Deux questions se posent fréquemment dans ce domaine : qu’est-ce que l’exploitation de bitcoins et comment fonctionne-t-elle ?

Depuis que Facebook (FB) a annoncé son entrée dans l’espace de la cryptographie, le sentiment s’est considérablement amélioré. Les grands partenaires de Facebook Libra sont Visa (V) et Uber Technologies (UBER). Ce mouvement est considéré comme une indication que les institutions traditionnelles adoptent les cryptocurrences et la technologie de la chaîne de blocage sous-jacente. Retrouvez plus d’informations ici.

Par ailleurs, le géant de la cryptocourantologie Bitmain Technologies se préparerait à une première offre publique. La société avait précédemment cité la chute des prix des devises numériques comme raison de son projet de cotation à la bourse de Hong Kong.

Qu’est-ce que Bitcoin Mining ?

Bitcoin mining est un autre nom pour le traitement des transactions dans le système de monnaie numérique Bitcoin. Les jetons de bitcoin sont récompensés aux utilisateurs, ou aux mineurs, qui fournissent la puissance de calcul nécessaire pour que les transactions aient lieu.

Chaque transaction réussie se traduit par l’ajout d’un bloc à un grand livre numérique inaltérable des transactions passées. C’est la raison pour laquelle le grand livre lui-même est appelé « chaîne de blocs ».

Comment fonctionne l’extraction de bitcoin ?

Contrairement à la monnaie traditionnelle, qui est créée par les banques centrales, les bitcoins sont attribués aux mineurs au cours du processus de transaction. Les mineurs sont récompensés par des bitcoins lorsqu’ils traitent avec succès les calculs qui créent de nouveaux blocs.

« La chaîne de blocs de Bitcoin, comme de nombreuses chaînes de blocs, nécessite la résolution de problèmes mathématiques complexes pour que les transactions soient effectuées de manière sûre », a déclaré Theo Van Der Linde, directeur financier de la chaîne de blocs mondiale.

La plupart des tentatives de transaction échouent, car les problèmes mathématiques ou les équations sont ancrés dans la cryptographie, ou dans la pratique de l’écriture et de la résolution de codes. Comment fonctionne l’extraction de bitcoin lorsque la plupart des transactions échouent ? Eh bien, il faut généralement environ 10 minutes pour qu’un calcul réussisse. C’est alors qu’un nouveau bloc est ajouté à la chaîne de blocs et qu’un mineur reçoit son paiement.

Le système Bitcoin a été conçu pour qu’il n’y ait qu’un nombre limité de Bitcoin disponibles. Pour cette raison, et pour garantir que le taux de réussite des transactions soit maintenu à un niveau constant, les équations sont de plus en plus difficiles.

Comment exploiter les bitcoins ?

Une option très coûteuse consiste à mettre en place votre propre plateforme informatique. Cependant, il existe également des services tiers d’extraction en ligne qui permettent aux gens d’extraire des bitcoins sans avoir à posséder l’équipement informatique lui-même.

« En fait, une personne possède un ordinateur qu’elle installe avec un logiciel pour fonctionner sur le réseau de la chaîne de bits, ce qui permet à cet ordinateur d’être utilisé pour résoudre les problèmes mathématiques », a déclaré M. Van Der Linde.

Comme de nombreux ordinateurs différents travaillent tous en même temps pour résoudre le même problème dans l’espoir de créer un nouveau bloc de chaîne de blocs et de gagner des Bitcoin, c’est un processus intrinsèquement risqué. Toute l’énergie utilisée pour tenter en vain de résoudre les problèmes est gaspillée.

Si vous choisissez d’extraire des bitcoins sur votre propre équipement, il est possible de commencer sur votre propre PC, bien qu’il soit probable que vous dépensiez plus d’électricité que ce que vous gagnez en bitcoins. Le matériel spécial est désormais l’option de choix pour toute personne sérieuse dans la poursuite.

Ces ordinateurs spécialisés Antminer coûtent plusieurs milliers d’euros par unité, mais ils sont beaucoup plus rentables à long terme. Vous aurez bien sûr également besoin d’une alimentation électrique pour ce processus à forte intensité électrique. Un portefeuille Bitcoin, un portefeuille numérique crypté pour stocker vos Bitcoins, est également indispensable.

Si vous choisissez d’essayer l’option de l’extraction en nuage, vous aurez toujours besoin d’un portefeuille. Vous devrez également vous joindre à un prestataire de services miniers et choisir un pool minier, c’est-à-dire un groupe de collègues mineurs. Pour rejoindre un pool, vous devez souvent donner une partie de vos revenus, généralement 2 %.

Combien d’argent pouvez-vous gagner en exploitant les bitcoins ?

Le prix du bitcoin s’est effondré fin 2017 et début 2018, ne représentant plus qu’un tiers de son niveau maximal et entravant sérieusement la capacité des mineurs à en tirer profit. Bien que le prix du bitcoin ait de nouveau augmenté en 2019, il pourrait facilement s’inverser à nouveau. De plus, l’exploitation des bitcoins reste un domaine très fréquenté, ce qui lui permet de rester compétitive.

Il n’y a « pas beaucoup » d’argent pour le citoyen moyen à ce stade, déclare Van Der Linde de Global Blockchain.

« C’était une pratique lucrative, parce que les problèmes mathématiques de la Blockchain n’étaient pas aussi complexes et ne nécessitaient pas autant de puissance de calcul », dit-il. « Cela a changé depuis, et il y a beaucoup de concurrence de la part des conglomérats miniers qui possèdent des milliers d’unités minières et qui peuvent opérer de manière beaucoup plus rentable que le mineur individuel moyen de Bitcoin ».

Certaines sociétés cotées en bourse essaient de devenir des mineurs de bitcoin. La Riot Blockchain (RIOT) en est un exemple.

Bien que l’environnement soit difficile pour les mineurs de bitcoin individuels, Bitmain a été rentable. Mais après avoir réalisé un bénéfice brut d’un milliard de dollars au cours du premier semestre 2018, Coindesk a indiqué qu’elle n’avait gagné que 500 millions d’euros pour les neuf premiers mois. Cela signifie qu’elle a perdu environ 500 millions d’euros au troisième trimestre.

Est-il légal d’extraire du bitcoin ?

La réponse est oui. Cependant, le cadre juridique n’est pas le même dans tous les pays. Le pays qui résiste le mieux est celui qui a un régime totalitaire.

« Dans la plupart des pays, l’extraction de bitcoin est légale », a déclaré M. Van Der Linde. « L’exception la plus notable est la Chine, où les cryptocurrences en général ont un statut juridique au mieux précaire – car au début de 2018, son administration d’État des changes a déclaré qu’elle allait sévir contre l’exploitation minière des bitcoins ».

Quel est l’avenir de l’extraction de bitcoin ?

Pour les grands opérateurs aux poches bien garnies, la pratique n’est pas totalement inutile. Mais si vous rêvez de richesses minières via votre PC, cette porte s’est fermée depuis longtemps.

« Pour l’exploitation minière de bitcoin en particulier, il n’y a pas beaucoup d’avenir à moins que vous ne dirigiez une exploitation importante de centaines ou de milliers d’unités minières », a déclaré M. Van Der Linde. « Les algorithmes ne feront que se compliquer et la demande de puissance de calcul ne fera qu’augmenter tant que Bitcoin restera populaire ».